mercredi 16 novembre 2016

Nature'L, association à Luisant



Localisée à Luisant, l’association Nature’ L déploie  ses L.

L’association se donne pour mission la préservation de la faune et de la flore locales. A cet effet, nous souhaitons informer, éduquer et favoriser l’implication citoyenne autour de ces sujets.

Cotiser, donner, être bénévole…jardiner, restaurer, protéger... aimer, partager et commenter.

1001 façons d’aider selon vos envies, vos moyens, votre motivation.
Si l’aventure vous tente, vous êtes les bienvenus.


http://asso-naturel.blogspot.fr/

https://www.facebook.com/asso.natureL/

vendredi 5 février 2016

Pesticides et jardin, santé et biodiversité

La France reste le premier pays européen consommateur de pesticides, avec une consommation en hausse.

Chaque année, près de 100 000 tonnes de pesticides classés dangereux ou potentiellement dangereux sont utilisés en France. Les équipes de "Cash Investigation" et de France TV info ont analysé le détail des ventes de ces pesticides qui mettent en danger la santé de nos enfants.
Quels pesticides dangereux sont utilisés près de chez vous ?
Le site "jardiner autrement"

10 règles pour un jardinage sans pesticides

  1.  La règle d’or : Choisir des plantes faciles à cultiver, indigènes et rustiques. Acheter des plantes trop sensibles conduit à utiliser des produits qui peuvent être dangereux pour l’environnement. Plantez des variétés connues pour mieux résister que d'autres aux maladies les plus courantes : mildiou, rouille, cloque... Cibler ses achats évite les consommations d’engrais, de pesticides et d’eau. L’aspect esthétique ne doit pas être le seul élément à prendre en compte. 
  2. Ne laissez jamais le sol nu. Remplissez au maximum le sol du jardin (couvre sol, fleurs, arbustes...) et pailler. Le paillage permet de limiter les « mauvaises herbes », faire des économies d’eau, favorise le développement de la faune du sol, améliore la fertilité du sol et le protège du chaud et du froid.  
  3. Le compost augmente très nettement les rendements de fruits et de légumes en améliorant la fertilité du sol. L’engrais vert permet aussi d’enrichir la terre et d’étouffer les « mauvaises herbes ».
  4. La cendre de bois est un produit d’origine végétale qui enrichit la terre, nourrit les plantes sans empoisonner le sol et la faune.
  5. L’alternance et la rotation des cultures évitent l’appauvrissement des sols, les maladies. Choisir les bonnes associations de légumes.
  6. Détournez les indésirables de vos plantations. Exemple : au potager, les capucines captent une bonne partie des pucerons. Du coup les pucerons délaissent les légumes.
  7. Certaines plantes repoussent les ravageurs et les maladies. Exemple : la prêle est une plante dont la décoction renforce les défenses des plantes et le purin s'avère être un excellent fongicide naturel contre mildiou, rouille, cloque, moniliose, tavelure... Pour fortifier vos plantes et les aider à lutter naturellement contre les maladies, pensez au purin d'ortie.
  8. Préservez la faune utile au jardin comme les mésanges, les coccinelles, les abeilles…
  9. Très économique, déstressant : adoptez une binette.
  10. Contre la mousse, utilisez un scarificateur (pour éviter la mousse : aérez le sol pour améliorer la rétention de l'eau et la circulation de l'air).






lundi 19 octobre 2015

Braconnage des oiseaux de nos jardins : bruant ortolan, rougegorge, chardonneret


"Nous sommes outrés de la tolérance de l'État français vis-à-vis du braconnage de petits oiseaux familiers, pourtant protégés. 400 000 oiseaux en sont victimes chaque année et viennent alimenter des trafics très lucratifs. Nous vous appelons à faire de la France, comme vous vous y étiez engagés, un pays exemplaire en matière de protection de la biodiversité et à faire cesser immédiatement ces pratiques cruelles. Faites appliquer la loi et faites intégrer l'interdiction totale de la chasse à la glu dans la loi biodiversité." La Ligue de protection des Oiseaux


Signer la pétition en ligne

Un grand grand merci


PS : ce blog reprend du service après quelques années d’absence



samedi 21 avril 2012

Protéger les batraciens au jardin

Les grenouilles, crapauds, tritons disparaissent… Agissons.

Toutes les espèces de batraciens sont aujourd’hui menacées en France, certaines sont au bord de l’extinction.
Les deux tiers des zones humides ont disparu en France depuis le début du siècle. Les zones humides continuent actuellement à disparaître au rythme d’environ 10 000 hectares par an.




5 gestes simples au jardin pour agir :  
  1. Aménager une mare ou un bassin dans son jardin. Ils abritent un écosystème propre, riche et précieux.
  2. Aménager un tas de bois : En laissant un tas de bois dans mon jardin, j’offre un biotope particulièrement intéressant pour la biodiversité. Le bois mort abrite et protège de nombreux animaux.
  3. Aménager un tas de pierre : il constitue un refuge précieux dans un jardin écologique
  4. Semer une prairie fleurie à côté du bassin : Une prairie de quelques mètres carrés constitue un écosystème favorable au développement de la faune.
  5. Préserver la qualité de l’eau des zones humides en arrêtant d’utiliser des pesticides. Les rivières françaises regorgent de pesticides. De très nombreuses études montrent que 90% des cours d’eau contiennent des traces de pesticides, dans des proportions parfois préoccupantes.

 Pour aller plus loin :

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...