mercredi 13 avril 2011

L’orvet, utile au jardin et cependant mal aimé


Quelle chance, un orvet dans mon jardin... St Martin de Nigelles - Avril 2011


Il inspire la crainte et parfois la panique. L’orvet se passerait bien de sa ressemblance avec les serpents. C’est pourtant un lézard sans pattes, discret et inoffensif.

C’est aussi un allié précieux au jardin puisqu'il dévore toutes sortes d'invertébrés. L’orvet mange essentiellement des escargots, des limaces, des vers de terre, des chenilles, et des cloportes.

Il apprécie : l'ombre, les coins légèrement humides au jardin, les prairies et les haies, le calme et les cachettes.


Il déteste : les pesticides et la tondeuse à gazon



Pour lui faciliter la vie : Dans un endroit tranquille du jardin, vous pouvez lui installer un refuge : une tôle ou une grosse pierre. En hiver, il se réfugie notamment dans le compost ou un tas de bois.

4 commentaires:

le jardin des pensées au vent a dit…

Gzzz, on a beau le connaître, ça fait toujours froid dans le dos quand on tombe dessus.
L'année dernière, nous avions une couleuvre, mais notre chat ne lui a pas laissé beaucoup de chance...
Stéphanie

Alfred a dit…

Il fait quand même peur... Je crois que j'en ai jamais vu.

Margó a dit…

Tu as raison.. pauvre orvet! mais... il ressemble ce que n'est pas! Ici il y en a assez nombreux!

Je vais necesiter leur aide avec les escargots dans le potager ufufg!!

Anonyme a dit…

En soulevant un seau, j'ai découvert un juvénile. Je savais que la débroussailleuse allait passer alors je l'ai transporté dans un coin du jardin un peu sauvage et lui ai remis le seau et une petite plaque afin qu'il puisse se cacher. J'aime beaucoup ces petites bêtes

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...