samedi 25 avril 2009

La bourrache, mellifere et aromatique




La bourrache est une herbe annuelle, à tige cylindrique hérissée de poils raides, de 20 à 80 cm de haut.
Elle fleurit d’avril à septembre, en plates-bandes et parterres, dans une prairie fleurie.

La bourrache est une plante aux fleurs d’un bleu profond, très utile au jardin.
Elle protège les choux des chenilles et éloigne les limaces.

Laissons un peu de place à la bourrache au jardin car c’est une plante très mellifère, elle est donc appréciée au verger et au potager car elle favorise la pollinisation.
La bourrache dans les fraises et les haricots permet une plus grande production.

La bourrache est une plante dromadaire, elle supporte très bien la sécheresse. Elle se ressème toute seule, il faut donc veiller à ce qu’elle ne devienne pas envahissante.

Les feuilles et les fleurs accompagnent les salades. Les fleurs peuvent aussi être utilisées séchées en infusion.

samedi 18 avril 2009

Nichoirs à abeilles sauvages, osmie cornue

Il y a quelques mois, je fabriquais un nichoir avec l’espoir de voir s’installer des abeilles sauvages. Aujourd’hui l’hôtel est presque complet ! :



Les abeilles sauvages se raréfient et sont notamment victimes d’une crise de logement. L’osmie est donc souvent à la recherche d’abris, celle-ci affectionne les nichoirs artificiels.
Les nichoirs permettent de favoriser la reproduction des abeilles.

L’osmie choisie une galerie qu’elle va divisée par des cloisons terreuses maçonnées.




Chaque espace va recevoir un œuf ainsi qu’un amalgame de pollen qui va permettre le développement de la larve. L'abeille pénètre la tête la première dans le nid et régurgite le nectar.



L’osmie préfère les jardins naturels qui sont de grandes sources de nourriture.

L'implantation de nichoirs artificiels est très profitable aux osmies bien sûr, mais aussi au jardin, au verger et au potager car l’osmie est un insecte pollinisateur de grande importance.

samedi 11 avril 2009

Andromede du Japon : Pieris japonica



Le pieris est un arbuste au feuillage persistant pour massif de terre de bruyère.

Il offre une longue floraison et un très joli feuillage rouge sur les nouvelles pousses qui apparaissent au printemps.


Cet arbuste est du plus bel effet en isolé, en groupe ou en mélange. On peut aussi le planter en jardinière.

De culture facile, les pieris sont résistants au froid. Placez-les à la mi-ombre, en sol acide.
La taille est inutile


Le pieris ou andromede est très apprécié des bourdons et des osmies.

A planter avec des rhododendrons ou des camélias.

samedi 4 avril 2009

Tolérer quelques "mauvaises" herbes au jardin


Violette blanche - Luisant


Des millions de tonnes d’herbicides vont être répandues dans les jardins au cours du printemps avec le risque de s’empoisonner et de polluer l’environnement (pollution des nappes phréatiques, destruction des auxiliaires en même temps que des ravageurs…)

Les « mauvaises » herbes sont avant tout des plantes sauvages indispensables à la faune.
L’élimination systématique de la moindre plante sauvage du jardin ne doit plus être la norme.





Violette - Luisant

De nombreuses plantes sauvages ont une grande utilité au jardin et sont intéressantes d’un point de vue esthétique.
Les « mauvaises » herbes participent à la préservation de la biodiversité en offrant du nectar aux insectes, de la nourriture aux oiseaux. Un carré d’orties fera par exemple le bonheur de nombreux papillons.


Linaire vulgaire - luisant


Il est bien sûr impératif de garder le contrôle des plantes sauvages au jardin car elles entrent en concurrence avec les plantes horticoles pour la lumière, l’eau et la nourriture et certaines ont souvent un fort pouvoir de colonisation.

Cependant les endroits les moins visités du jardin et la pelouse peuvent êtres laissés plus naturels alors que l’entrée de la maison et la terrasse pourront être désherbés avec minutie sans produits nocifs évidemment.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...