lundi 22 juin 2009

Pour vivre heureux au jardin, vivons cachés

Pour vivre heureux au jardin, vivons cachés...


vivons cachés de l'excès (inutile d'empoisonner cette chenille et le reste de la faune, les dégâts occasionnés sont dérisoires)



dans une prairie fleurie




sur des plantes indigènes.




de la monotonie !


1 commentaire:

Cathy B. a dit…

Merci pour l'abonnement à mon blog, qui m'a permis d'arriver ici: un jardin comme je les aime: foisonnant de vie. Je reviendrais y glaner quelques conseils de jardinier!
Bonne journée

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...