vendredi 22 mai 2009

Pucerons au jardin



Si vous découvrez quelques pucerons sur un rosier, la meilleure réaction est d'attendre !

Attendre, observer puis peut être agir.

Leur présence ne doit déclencher systématiquement un traitement insecticide. Ne traitez pas à la vue de quelques pucerons, observez d’abord l’avancement de la colonie.

Les pucerons sont une source de nourriture pour de nombreux insectes auxiliaires du jardin. Les éliminer complètement a des conséquences sur la chaîne alimentaire.

L’apparition de pucerons annonce l’arrivée des coccinelles. Dans un jardin naturel, les invasions de pucerons sont rapidement maîtrisées et ne posent pas de réels problèmes grâce à la présence de nombreux ennemis.

Prévenir :
. Favorisez la présence d’ennemis naturels comme les coccinelles, chrysopes et les syrphes. C’est bien sûr la meilleure manière de lutter contre les pucerons.
. Sacrifier des capucines, elles détournent les pucerons des autres cultures
. Les oeillets d'inde, la menthe et le thym sont des plantes qui éloignent les pucerons.
. Traiter avec du purin d’ortie, c’est un bon répulsif face aux pucerons et aux acariens (1litre de préparation dans 10 litres d'eau).
. Pour éviter que les fourmis mènent les pucerons dans les branches des arbres et des arbustes, disposez une bande de glu sur le tronc d’arbre, que vous apposerez à 80 cm du sol, celle-ci constitue un obstacle infranchissable.



Guérir :
Si la colonie de pucerons prend de trop grande proportion, il faut agir car en grand nombre, les pucerons peuvent retarder la croissance de la plante et ruiner les bourgeons.
. Un moyen très efficace et très respectueux de l’environnement est l’écrasement à la main ! Je sais, cette solution surprend toujours mais c’est sans doute la meilleure, la plus rapide et la plus économique.
. Sur les plantes solides, projeter de l'eau en jets forts sur les feuilles infectées. Recommencer à chaque fois que cela est nécessaire.
. En dernier recours, les insecticides végétaux tels que les purins d'absinthe, de feuilles de fougères, d’ails sont efficaces contre les pucerons. Le savon noir et la décoction de tabac sont à éviter car ses formules tuent également les auxiliaires.

3 commentaires:

Graham a dit…

J'ai un peu honte, cela fait un moment que je ne suis pas passé "chez toi".

Je trouvais intéressant ton billet sur les pucerons, les "prairies fleuries" anti-pucerons semblent en partie efficaces, mais j'ai dû traîter plusieurs fois en plus déjà.

L'idée de purin d'absinthe me parait intéressant, il y en a pas mal chez moi.

Curieusement je n'ai jamias pensé à la solution "manuelle" !! Comme quoi, la solution la plus simple on n'y pense pas toujours !!

Fred a dit…

Je rajouterai 2 choses.

Pour la prévention, le top c'est les bandes de glue autour des arbres.

Ca marche à 100% à condition de les mettre au début de l'hiver.

Pour la guérison, et en fonction de la plante, j'utilise le ... jet d'arrosage pour déloger les indésirables ! Efficacité radicale aussi !

Le blog est très bien, chapeau bas !

entreprise paysagiste dordogne a dit…

projeté de l'eau exemple sur un rosier, peut donner la maladie comme l'odium, le mieux c'est la solution manuelle .
Sinon très beau blog et bien fais , je le twitte quand tu passes de très bon articles .
Amicalement

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...